Quelques considérations sur la notion de FrankenDebian

La légende

Sur de nombreux forums spécialisés sur Debian, on trouve des conseils plus ou moins gentils pour vous dissuader d’utiliser une des grandes facilités de Debian: l’utilisation des dépôts…..

Alors bien sûr il ne s’agit pas de mélanger les dépôts de multiples distributions sous prétexte que  » tout ça c’est des paquets deb« . La cohérence des dépendances n’y résisterai pas.

Faire du multi-release

J’utilise en même temps l’accès au dépôts oldstable, stable et testing sans encombre. Je préfère utiliser leur nom de code. En mai 2018 il s’agit respectivement de Jessie, Stretch et Buster.

Cela me permets de garder les mises à jour d’un paquet de la version n qui aurait été supprimé dans la version n+1.

Cela permets aussi de bénéficier des logiciels plus récents de la version Testing.

Mon fichier sources.list

root@debian:/# egrep deb /etc/apt/sources.list
deb http://deb.debian.org/debian-security/ jessie/updates contrib main non-free
deb http://deb.debian.org/debian-security/ stretch/updates contrib main non-free
deb http://deb.debian.org/debian-security/ buster/updates contrib main non-free
deb http://deb.debian.org/debian/ buster contrib main non-free
deb http://deb.debian.org/debian/ buster-updates contrib main non-free
deb http://deb.debian.org/debian buster-proposed-updates contrib main non-free
deb http://deb.debian.org/debian/ stretch contrib main non-free
root@debian:/#

 

Mes autres sources de logiciels

root@debian:/etc/apt/sources.list.d# egrep deb *
flash.list:deb [arch=amd64] http://archive.canonical.com/ xenial partner
flash.list:deb [arch=amd64] http://archive.canonical.com/ xenial-proposed partner
google-chrome.list:deb [arch=amd64] http://dl.google.com/linux/chrome/deb/ stable main
plexmediaserver.list:deb [arch=amd64] https://downloads.plex.tv/repo/deb/ public main
spotify.list:deb [arch=amd64] http://repository.spotify.com stable non-free
google-earth-pro.list:deb [arch=amd64] http://dl.google.com/linux/earth/deb/ stable main

 

Et ça fait quoi?

L’intérêt de tout ça est illustré par le paquet chromium-inspector, qui me rends de nombreux services sur les pages web d’Internet, mais qui n’existe plus après Jessie.

apt policy chromium-inspector
chromium-inspector:
 Installé : 57.0.2987.98-1~deb8u1
 Candidat : 57.0.2987.98-1~deb8u1
 Table de version :
 *** 57.0.2987.98-1~deb8u1 500
 500 http://deb.debian.org/debian-security jessie/updates/main amd64 Packages
 500 http://deb.debian.org/debian-security jessie/updates/main i386 Packages
 100 /var/lib/dpkg/status

 

Maîtriser la version de ses logiciels

Pour choisir la version d’un logiciel parmi les 3 choix possible, il suffit d’utiliser un fichier d’étiquettage

Exemple je préfère utiliser le navigateur Chromium dans sa version stable

J’ai interdit l’installation de Chromium version testing.

root@debian:/etc/apt/preferences.d# cat chromium
Package: chromium*
Pin: release a=testing
Pin-Priority: -1
root@debian:/etc/apt/preferences.d#
apt policy chromium
chromium:
 Installé : 66.0.3359.117-1~deb9u1
 Candidat : 66.0.3359.117-1~deb9u1
 Table de version :
 *** 66.0.3359.117-1~deb9u1 500
 500 http://deb.debian.org/debian-security stretch/updates/main amd64 Packages
 100 /var/lib/dpkg/status
 62.0.3202.89-1 -1
 500 http://deb.debian.org/debian buster/main amd64 Packages
 62.0.3202.89-1~deb9u1 500
 500 http://deb.debian.org/debian stretch/main amd64 Packages
 57.0.2987.98-1~deb8u1 500
 500 http://deb.debian.org/debian-security jessie/updates/main amd64 Packages

N.B: On voit que la version Chromium de stretch/stable est « en avance » sur celle de buster/testing.

Conclusion

Selon la formule, si vous savez ce que vous faites, ne vous privez pas de la stabilité mais aussi de la souplesse de Debian.

N’ayez pas peur de la FrankenDebian

 

 

Par Bidouille De Bian

Bidouilleur sur Linux Debian 10 (Buster). Débutant dans le blog sur Wordpress.

1 commentaire

Les commentaires sont désactivés.