Maitriser le moment du lancement de Sophos et de ma mise à jour automatique

Pour éviter que ces fonctions ne se percutent et ralentissent le démarrage de gnome-shell j’ai utilisé des chronomètres (timers).



Environnement

PC sous Linux Debian 10 (Buster)

services CRéés

/etc/systemd/system/maj.service

[Unit]
Description=Mise à jour périodique
After=exim4.service
[Service]
Type=oneshot
ExecStartPre=/bin/sleep 60
ExecStart=/opt/update-perso
/etc/systemd/system/maj.timer

[Unit]
Description=Exécuter le service maj periodicité 4h à la 20ieme minute
[Timer]
OnCalendar=*-*-* 0/4:20:00
Persistent=true
[Install]
WantedBy=timers.target
/etc/systemd/system/sav-protect.timer

[Unit]
Description=Exécuter Sophos anti-virus 10 mn après le boot
[Timer]
OnBootSec=10min
[Install]
WantedBy=timers.target

activeR uniquement les timers

systemctl enable maj.timer
systemctl enable sav-protect.timer

Vérification

systemctl list-timers --all
NEXT LEFT LAST PASSED UNIT ACTIVATES
Thu 2018-11-29 12:20:00 CET 7min left Thu 2018-11-29 11:10:07 CET 1h 2min ago maj.timer maj.service

n/a n/a Thu 2018-11-29 11:56:24 CET 16min ago sav-protect.timer sav-protect.service

Explications

La mise à jour est activée toute les 4h à la 20ième minute: 00h20, 04h20, 08h20, 12h20, 16h20, 20h20.

Le PC étant éteint la nuit, au boot matinal Anacron rattrape le temps et lance maj.service, puis réactive maj.service aux heures prévues.

10 mn après chaque boot, le service sav-protect est lancé, c’est l’anti-virus Sophos.

Analyse du démarrage

Sans mise à jour DEBIAN

systemd-analyze
Startup finished in 7.768s (kernel) + 41.408s (userspace) = 49.176s
graphical.target reached after 41.393s in userspace
systemd-analyze blame
1min 21.805s maj.service -> cas sans maj Debian à faire, considérant la tempo de 60 s, durée réelle est de 21.805s
1min 12.714s sav-update.service -> service de mise à jour de Sophos anti-virus
26.109s sav-protect.service -> Sophos anti-virus

Avec mise à jour DEBIAN

systemd-analyze
Startup finished in 7.915s (kernel) + 5min 6.006s (userspace) = 5min 13.921s
graphical.target reached after 43.382s in userspace
systemd-analyze blame
4min 34.099s maj.service -> cas avec maj Debian à faire, considérant la tempo de 60 s, durée réelle est de 3mn34s
31.480s sav-update.service -> service de mise à jour de Sophos anti-virus
28.368s sav-protect.service -> Sophos anti-virus

Conclusion

Considérant le matériel de mon petit PC, simple AMD Athlon(tm) II P340 Dual-Core, peu de RAM (4 Go), ça me va.

La session utilisateur est toujours disponible en un peu plus de 40 secondes.

Par Bidouille De Bian

Bidouilleur sur Linux Debian 10 (Buster). Débutant dans le blog sur Wordpress.